Taux national définitif du Bac ST2S, juin 2017 : 92,1% (source Education Nationale, 12 juillet 2017)

Santé et Société

Le site de l'association des Professeurs de Sciences Médico Sociales APSMS

Sciences médico-sociales
Pédagogie
Colloques
L'Association
L'Adhésion
Les Lettres
Les Revues
Edito
Santé publique
Vieillesse
Famille-enfance
Handicap
Exclusion
Protection sociale
Ville

Bonnes vacances à toutes et à tous !Avec la publication des résultats du Bac de la session de juin (92,1% d’admis), prend fin pour la grande majorité des collègues l’année scolaire même si les situations personnelles peuvent être différentes !
Certains vont prendre leur retraite et d’autres débutent dans la carrière après avoir réussi leur concours ou être retenu comme contractuel, vacataire.
Certains vont suivre leurs classes, leurs enseignements et d’autres se voir proposer sur leur emploi du temps d’autres niveaux, d’autres modules et même d’autres établissements.
Certains vont songer à leur futur emploi du temps, à leurs futurs apprenants ou encore projets pédagogiques, partenariats et d’autres donneront priorité à leur famille et amis, à leurs passions, à tout sauf l’Ecole !
Edito Juillet 2017
Lire la suite de l'édito


Lettre APSMS - N°21
Pourquoi pas un BTS ? Alors que la session du Baccalauréat de juin 2017 vient de s’achever, tous les regards sont portés depuis quelques mois sur l’orientation de ces nouveaux bacheliers qui vont rejoindre leurs aînés, parfois en échec après une première année universitaire. Les inscriptions dans l’Enseignement Supérieur poursuivent leur augmentation (+ 2,3% en 2016/2017) et avec cette même tendance conduire en 2025 au chiffre global de 2,9 millions d’étudiants. Ces statistiques interrogent de nombreux chercheurs, politiques et surtout universitaires qui s’interrogent sur le système actuel et en particulier comment donner plus d’efficience dans un rapport collectif et personnel.
Juillet 2017
Lire la suite de la lettre de l'APSMS

Lettre de la Santé et du Social - N°18
729 600 candidats incluant les formations agricoles étaient inscrits à la session de juin 2017 du Baccalauréat(+2 % en 2016) dont 372 031 présents pour les séries générales, 216 027 pour celles professionnelles et 141 568 pour celles technologiques (+1,5% en 2016).
641 700 ont été reçus, soit 87,9% (88,5% en 2016 et 87,8% en 2015)
La proportion de jeunes d’une génération qui obtient le baccalauréat atteint 78,9% (78,8% en 2016 contre 77,2% en 2015, 78,3% en 2014, 73,7% en 2013).
La réussite dans les séries générales est de 90,7% (91,4% en 2016, 91,5% en 2015, 90,9% en 2014, 91,9% en 2013, 87,2 % en 2010), de 90,5% dans les séries technologiques (90,7% en 2016, 90,6% en 2015 et 2014, 86,4 % en 2013) et de 81,5% (82,2% en 2016, 80,3% en 2015, 81,9% en 2014, 78,6 % en 2013) dans les séries professionnelles où le nombre de candidats présents a diminué de 2 000 ( moins 1 300 en 2016, 12 800 lycéens en 2015), notamment dans le domaine de la production.
Globalement, à l’issue de la session de juin 2017, 47,5% des admis obtiennent une mention (48,2% en 2016, 46, 2% des candidats en 2015), la baisse est surtout importante dans la voie générale (- 2 points).
Juillet 2017
Lire la suite de la lettre de la Santé et du Social

Lettre du système éducatif - N°18
Le Concours Général des lycées a été crée en 1744, il est ouvert aux bacheliers technologiques depuis 1981. 16 953 candidats se présentaient en 2017 dont 190 en STSS (205 en 2013, 178 en 2014, 168 en 2015). 70 prix ont été décernés ainsi que 88 accessits et 82 mentions pour le Concours général des lycées dans 30 disciplines. Les Académies les plus souvent citées comme dans le passé sont Paris (92 récompenses), Versailles (37), Nantes et Nice (12). 59 prix, 37 accessits et 10 mentions ont été attribués au Concours Général des métiers. Les résultats affichés portent ici sur onze années.
Juillet 2017
Lire la suite de la lettre de la Santé et du Social

La PuMa : une réforme qui impacte nos programmes ! La PUMA -protection universelle maladie, mise en place en 2016, réforme en profondeur le système de prise en charge du risque maladie français.
Le programme d’enseignement de la classe de Première prévoit l’enseignement des fondamentaux de la protection sociale en proposant une illustration de ces derniers à partir de l’exemple du risque maladie.
Or, le programme en question a été réfléchi et conçu en cohérence avec l’organisation de la protection maladie, telle qu’elle existait avant la mise en place la protection maladie universelle. La réforme qui refonde totalement la couverture de base du risque maladie interroge l’écriture du programme, qui ne semble plus en totale adéquation avec les récentes évolutions.
Lire la suite

Salut Francis !Les températures élevées qui s'offrent à nous en ces périodes d'examens et de corrections, nous invitent à rester bien au frais avant des vacances plus que méritées.
Méritées, elles le seront aussi pour Francis Michaud, qui s'éclipse discrètement après des années vouées aux élèves, aux étudiants et aux enseignants.
Enseignant rigoureux, passionné par les Sciences médico-sociales, par l'investissement associatif, le sens des mots et la lecture du B.O, il a oeuvré admirablement pour le rayonnement de l'APSMS et la représentation des enseignants auprès des institutions, comme ce fut le cas lors des multiples réformes du baccalauréat.
Il agrégea tous les talents et toutes les intelligences pour que soit reconnue -enfin- notre discipline au plus haut niveau : l'agrégation SMS, l'une de ses réussites !
Fidèle aux valeurs d'équité, de transmission et de générosité, Francis poursuivra son engagement à nos côtés, en tant que Président d'honneur. Et de sa belle plume il continuera l'écriture de la veille éducative et des éditos.
Ceux de juin sont disponibles sur le site de l'APSMS www.santeetsociete.fr mais aussi sur les réseaux sociaux Facebook et twitter Twitter @APSMSsanteetsoc
Au nom de tous les enseignants qui ont suivi ta route : Merci pour tout Francis et..à très vite !

Pour l'APSMS, Clotilde Furini
Présidente




La circulaire de rentrée 2017 est parue au BOEN n° 10 du 9 mars 2017Extraits : "à compter de la rentrée scolaire 2017 débute pour une durée de trois ans dans les régions académiques Bretagne, Bourgogne Franche Comté et Hauts de France une expérimentation visant à admettre de droit tous les élèves de baccalauréat professionnel en section de technicien supérieur (STS).

Son objectif est de passer d'un processus de sélection à un processus d'orientation en STS, en déplaçant la décision d'admission de l'établissement d'accueil à l'établissement d'origine".
Lire la circulaire

Loi de modernisation du système de santé 2016 : actualisation des cours...Des équipes de professeurs de SMS des Académies de Clermont-Ferrand et de Lyon-Grenoble, sous la conduite de Mr Maillard IPR, ont repéré les différentes évolutions du système de santé prévues par la loi de 2016 ; un travail très méthodique qui permet de réactualiser différents points des programmes  des classes de terminale ST2S, de BTS ESF et  SP3S; de DECSF et de DTS IRMT. Les changements opérés par la loi sont replacés dans les points  et les thèmes des différents  programmes et une sitographie complète l’ensemble.
Un travail analogue a été mené  à propos de la loi d’Adaptation de la Société au vieillissement du 28 décembre 2015, centré uniquement sur les programmes de seconde de Première et de terminale ST2S.
Voir les documents
Pédagogie
Les sites ressources indispensables sont ici A consulter sans réserve !
Une mine d' informations, des idées pour vos matières, vos cours. De quoi agrémenter nos réflexions !
Voir les sites

Vous pouvez adhérer à tout moment à l'apsms ;
si vous le faites à partir du 1 er juin de l'année x elle sera valide jusqu'en septembre de l'année x1
( ex adhésion au 1er juin 2017 valide jusqu'en septembre 2018


Femmes et Hommes : inégalités et différences...?Sommaire de la revue N°34

Édito Lire la suite
- Femmes et Hommes : inégalités et différences...?

Journée d'étude de l'APSMS Lire la suite
- Edito
- Le programme colloque APSMS sexe et genre
- Actes du colloque

Les ressources pédagogiques Lire la suite
- Diverses thématiques abordées : petite enfance, socialisation au genre par les jouets,
l'éducation des filles et des garçons, évolution de l'égalité hommes/femmes, les mutilations sexuelles féminines, genre et protection sociale, encyclopédie critique du genre, ATM ...

Lu pour vous Lire la suite

Vie de l'association
Lire la suite
- Le rapport moral APSMS 2016
- Les membres du bureau 2017

Compte rendu
Compte-rendu de l'entretien accordé par Mme Sabine Carotti, Inspectrice générale de l'éducation nationale, Sciences et technologies du vivant, de la santé et de la Terre - biotechnologies/médico-social
Ministère de l'enseignement supérieur, Paris le 18 novembre 2016

Télécharger le Compte-rendu
SESSION 2017
Calendrier national du Baccalauréat Technologique Sciences et Technologies
de la Santé et du Social (ST2S)
Sources : Bulletin officiel du 22 décembre 2015 (note de service du  20 décembre 2016)
Télécharger le calendrier


Etudes
Etude sur les étudiants inscrits en formations sociales entre 2010 et 2015
La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) du Ministère des affaires sociales et de la santé met en ligne une étude datée de décembre 2016 sur les étudiants inscrits en formations sociales entre 2010 et 2015.  En 2015, 62 000 étudiants étaient inscrits dans les filières de formation du travail social, plus de huit étudiants sur dix sont des femmes. L'âge moyen à l'entrée en formation était de 31 ans.
Téléchargez l'étude ici


Numérique
La plateforme FUN La plateforme FUN (France Université Numérique) est une plateforme de MOOC (Massive Open Online Courses, en français "cours en ligne ouverts à tous"). Elle est mise à disposition des établissements de l’enseignement supérieur français et de leurs partenaires académiques. Lancée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en octobre 2013, cette initiative vise à fédérer les projets des universités et écoles françaises pour leur donner une visibilité internationale, et permettre d'accéder à des cours variés et de qualité, forts utiles pour préparer les cours (notamment en BTS) et l'agrégation.
Tous les cours présents sur FUN sont conçus par des professeurs d'universités et écoles françaises. Les étudiants et les internautes peuvent suivre ces cours de manière interactive et collaborative, à leur rythme.
Attention les durées de formation sont courtes.

Exemples de cours déjà proposés, en lien avec notre enseignement :
- Comprendre les enjeux de la protection sociale, Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale
- Comprendre la santé publique et le système de santé EHESP

- Comprendre l’exercice de la Justice : panorama des institutions juridictionnelles Université Paris 2
- Défi santé : vos aliments CNAM
- Informatique et libertés sur internet CNAM
- Contrôler une épidémie de maladies infectieuses émergentes Centre Virchow Villermé
- Education aux médias et à l'information à l'ère du numérique (eFAN) ENS Cachan/Lyon
www.france-universite-numerique-mooc.fr

En bref...
Brève
Rapport de l'Inspection Générale : le bilan de la réforme de la voie technologique

Le rapport conjoint IGEN/IGAENR de novembre 2016 est publié depuis janvier 2017 sur le site du ministère.
En dépot des difficultés et des imperfections de cette voie, les auteurs du rapprt soulignent que les évolutions depuis 2010 vont dans le sens des besoins de l'économie et des politiques d'accès aux diplômes de l'enseignement supérieur.
Téléchargez Rapport Le bilan de la réforme de la voie technologique