Bienvenue sur le site de l'APSMS, consultez les infos du monde d'après, actualisées chaque jour même le weekend et jours fériés !

Santé et Société

Le site de l'association des Professeurs de Sciences Médico Sociales APSMS

Sciences médico-sociales
Pédagogie
Colloques
L'Association
L'Adhésion
Les Lettres
Les Revues
Edito
Santé publique
Vieillesse
Famille-enfance
Handicap
Exclusion
Protection sociale
Ville


Au fil de l'eau... la réforme du lycée en... avril 2018
Edito avril 2018 - Association des Professeurs de Sciences Médico-sociales

Elle avait été annoncée lors de la campagne électorale présidentielle de 2017 et a fait l'objet de consultations au sein de la Mission Mathiot en décembre et janvier avant la remise d'un rapport puis d'annonces ministérielles en février 2018.
En mars, les projets de textes réglementaires sur les épreuves du Bac 2021 et l'organisation des séries à la rentrée 2019 ont été communiqués.
Après saisine pour avis du Conseil Supérieur de l'Education sur les décrets et arrêtés, le temps est venu pour le Ministère de la rédaction des nouveaux programmes de première dès octobre 2018 et de terminale pour octobre 2019. C'est le Conseil Supérieur des programmes qui devra fixer au cours du mois d'avril le cadrage conceptuel des nouveaux enseignements ainsi que les modalités de travail des groupes chargés de leur rédaction. Comme l'indique la charte de ce Conseil, les programmes seront ensuite proposés à la consultation avant d'être adoptés définitivement.
Elle avait été annoncée lors de la campagne électorale présidentielle de 2017 avec plusieurs objectifs rappelés dans les précédentes Lettres ou éditos de l'APSMS avec en particulier celui d'une formation secondaire exigeante permettant de mener à des études supérieures réussies. C'est ainsi que les séries technologiques devaient se rapprocher de celles générales dans leur architecture et épreuves d'examen. Après concertation il semble qu'aujourd'hui le statu quo ait été privilégié, que les arguments des associations de professeurs comme l'APSMS aient prévalus.
La filière technologique reste une filière orientée vers une poursuite d'études supérieures mais avec une pédagogie innovante, inductive, associant culture disciplinaire, interdisciplinaire et approche sectorielle professionnelle.
Elle avait été annoncée lors de la campagne électorale présidentielle de 2017 et traduite actuellement en grilles horaires avec le souhait d'un parcours choisi par l'élève mais réversible dès la classe de première.
Les lycéens qui s'orienteront vers la série ST2S devront au préalable suivre une classe de Seconde générale et technologique avec des enseignements communs et optionnels, un accompagnement au choix d'orientation.
Les deux enseignements d'exploration actuellement obligatoires deviennent des options facultatives, ainsi "Santé et Social" avec une heure trente hebdomadaire ne devrait logiquement pas évoluer dans son offre. Elle pourra être associée à un autre enseignement technologique, par exemple Biotechnologies mais sans obligation de l'élève et dans tous les cas l'option SES ou PFEG n'est plus imposée (rappelons que les SES font désormais partie des enseignements communs et que PFEG deviendrait une option éco-gestion).
C'est en classe de première ST2S que les élèves préciseront leur projet d'étude avec trois enseignements de spécialité imposés suivis en terminale de deux seulement représentant 15 heures puis 16 heures d'enseignement pour chaque niveau.
Les Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales (STSS) représentent sur ce volume dédié aux disciplines technologiques 7 heures et 8 heures comme actuellement.
Une enveloppe horaire serait laissée à la disposition des établissements, dix heures pour une classe ST2S de 29 élèves, toute discipline générale et technologique comprise.
Elle avait été annoncée lors de la campagne électorale présidentielle de 2017 et suscite en ce mois d'avril 2018 des interrogations pour son opérationnalité à la rentrée 2019. Qu'en sera t-il des programmes et plus particulièrement pour la série ST2S de la place accordée aux activités technologiques par exemple ou encore aux épreuves actuelles comme les Activités interdisciplinaires ou le projet technologique....
Rappelons que le bac 2021 sera évalué par des épreuves anticipées et finales terminales ainsi que par des épreuves en contrôle continu en classe de première et terminale, il en sera ainsi des STSS avec une épreuve finale de 3 heures, coefficient 16 et des épreuves en contrôle continu lors du cycle terminal.
A la mi-avril en l'absence d'autres précisions et compte tenu d'évolutions encore possibles, il est important de rappeler quelques orientations préconisées par l'APSMS :
Orientation 1 : l'enseignement optionnel "Santé/Social" doit rester une invitation à découvrir des problématiques de santé publique et d'action sociale, son articulation actuelle avec la Biologie humaine ou les Sciences Sociales peut évoluer considérant la possibilité de choisir un second enseignement optionnel en 2019 comme Biotechnologies et de suivre un enseignement obligatoire de SES dans le tronc commun.
Orientation 2 : l'élaboration des nouveaux programmes devra se faire avec la participation notamment des associations de professeurs et dans tous les cas avec le même niveau d'exigences croisant méthodologies et thématiques de la santé et du social.
Orientation 3 : les activités technologiques en groupes à effectif réduit devront être poursuivies dans un cadre horaire national suffisant pour amplifier les travaux de recherche, d'analyse et d'argumentation.
Orientation 4 : le projet technologique mené au cours des deux années a toute sa place dans le Grand oral de la classe terminale (coefficient 10) avec des exigences attendues dans la démarche et la réalisation de supports informatiques et numériques afin d'appuyer l'argumentation devant le jury.
Orientation 5 : l'accompagnement au choix d'orientation post bac devra spécialement au cours du cycle terminal être attentif aux évolutions des conditions d'accès en première année des écoles paramédicales et sociales pour inciter les élèves à s'y préparer en élargissant leurs voeux et en montrant de l'ambition.
Toutes ces orientations sont modulables et seront enrichies avec vos observations que nous ne manquerons pas de solliciter