Santé et Société

Le site de l'association des Professeurs de Sciences Médico Sociales APSMS

Sciences médico-sociales
Pédagogie
Colloques
L'Association
L'Adhésion
Les Lettres
Les Revues
Edito
Santé publique
Vieillesse
Famille-enfance
Handicap
Exclusion
Protection sociale
Ville
Rentrée 2018 : Ce qui ne change pas et ce qui change ou va changer !
Edito septembre 2018 - Association des Professeurs de Sciences Médico-sociales

Bonne rentrée à toutes et à tous,
l'APSMS est heureuse de vous retrouver ou de vous accueillir sur son site associatif dédié aux professeurs de STMS exerçant en lycée technologique public et privé sous contrat, du Secondaire et du Supérieur, titulaires ou contractuels, stagiaires et retraités, en responsabilité d'une classe de ST2S ou de STS SP3S, ESF...

Une nouvelle année scolaire et universitaire s'annonce, l'APSMS sera comme toujours de tous les rendez-vous nationaux ou académiques institutionnels ou formels pour nos disciplines ou séries, pour vous informer, communiquer toutes vos actions et projets pédagogiques, vous inviter à partager et provoquer de nouvelles rencontres, être acteur des changements que vous observez ou provoquez par vos analyses et pratiques professionnelles.

• Ce qui ne change pas pour cette rentrée 2018, ce sont les programmes et horaires des enseignements de la série ST2S mais aussi des sections de technicien supérieur (STS) ESF ou SP3S.
Les nouvelles promotions entrées en septembre seront évaluées en juin 2020 dans les mêmes conditions d'un examen défini par l'arrêté du 30/1/2012 entré en vigueur en juin 2014, un septennat pour ce bac ou encore une sorte d'exploit de longévité dans un environnement davantage marqué par des quinquennats et le plus souvent par des sondages journaliers, voire même des tweets !
Les collègues reprendront les mêmes programmes, prépareront aux mêmes épreuves terminales de STSS ou encore les mêmes référentiels des BTS de notre filière écrits en 2007 (SP3S) ou 2009 (ESF).
Le décalage avec le temps peut être dérangeant ou à d'autres égards rassurant, les fondamentaux disciplinaires ne sont pas dépendants de la seule actualité politique ou réglementaire et les enseignants savent anticiper et adapter leurs cours et activités technologiques ou professionnelles, ce sont pas de simples lecteurs ou traducteurs de lignes de programmes figées jusqu'à la nouvelle réforme !

• Ce qui change pour cette année 2018 se déroule dans un premier temps en classe de Seconde, ainsi ces nouveaux élèves devront passer un test de positionnement en octobre qui portera sur la maîtrise de la langue française et des mathématiques.
Cette évaluation individualisée devra guider la formation reçue lors de l'accompagnement personnalisé (2 h semaine) et de l'aide au choix d'orientation (54 h année).
Ces élèves devront aussi se déterminer au cours de l'année sur les spécialités du cycle terminal qui les conduiront vers la voie générale ou les voies technologiques. Les lycées devront au cours du second trimestre pour ce faire les informer sur leur offre de formations à la rentrée 2019.
Dans un second temps, après un premier bilan de Parcoursup pour poursuivre dans l'enseignement supérieur, cette même année 2018/2019 devra intégrer les modalités nouvelles pour entrer dans les IFSI et Instituts du travail social.
Elles ont été publiées en juillet 2018 pour les IFSI (document des ministères des Solidarités et de la Santé, de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation) et en août (décrets et arrêtés du 22/8/2018) pour les écoles de travail social.
Les Instituts du travail social prononceront l'admission à partir d'un dossier de candidature complété par un entretien portant sur l'aptitude et la motivation (article 451-28-5 du code de l'action sociale et des familles), les IFSI après formulation des voeux sur Parcoursup examineront les dossiers de candidature par chaque regroupement d'établissements selon des procédures harmonisées au niveau national.

• Ce qui va changer en 2019/2020 seront les conséquences de la réforme du bac avec une réforme des enseignements et horaires des classes de seconde et première suivie à la rentrée 2020 de celles terminales et de l'examen pour la session 2021.
En classe de Seconde, l'enseignement d'exploration Santé/Social deviendra un enseignement optionnel technologique avec la même durée (1h 30), en cycle terminal les élèves pourront choisir pour des enseignements de spécialité dont Sciences et techniques sanitaires et sociales (7 h et 8 h) là où les établissements l'inscriront à leur offre de formation.
Les heures à effectif réduit demeurent mais devront être partagées comme actuellement entre toutes les disciplines dont les langues vivantes par exemple (détail dans la lettre APSMS du système éducatif, septembre 2018).
Les modalités du nouveau bac 2021 interrogent la nature de la seule épreuve terminale de STSS (coefficient annoncé 8, durée 3h) qui sera pondérée avec le contrôle continu dans cette discipline en première et terminale. Il faudra aussi tenir compte de l'épreuve orale terminale qui se préparera dès la classe de première.
Dans tous les cas les Activités inter-disciplinaires disparaissent et le projet technologique révisé.
Ces changements nécessitent l'écriture de nouveaux programmes et d'épreuves en cours actuellement pour les classes de seconde et première qui revient à un groupe de travail désigné en juin 2018 par le Conseil Supérieur des Programmes.

• Ces changements en cours ou futurs ne seront pas sans questionner le public de nos séries, les pratiques pédagogiques, les poursuites d'études supérieures après le bac ST2S.
Ils ne sont que la continuation des précédentes réformes et traduisent toujours des volontés politiques, les évolutions du système éducatif et du secteur professionnel concerné.
Les savoirs, méthodes et pratiques disciplinaires s'adaptent avec les nouvelles attentes sociétales, les nouvelles générations, les valeurs dominantes, les progrès des sciences et techniques... il reste à ne pas oublier leur genèse et leur objet !